Notre histoire

Le destin d’une ex-annexe de Valéo

De l’atelier externalisé créé en 1980 pour les besoins de Valéo à l’entreprise d’aujourd'hui, retraçons l’épopée DPM en quelques périodes clés.

1980

L’usine Valéo de Nogent-le-Rotrou (28) entreprend d’externaliser son atelier de zingage. Serge Labelle, responsable du traitement de surface chez Valéo, esquisse alors les prémisses de DPM, sous forme de SARL.

1985

Naissance officielle de la SA DPM, sous-traitant en traitement de métaux.

1990-1996

Avis de tempête. DPM traverse une zone de turbulence économique.

1999-2003

Installé sur un second site dédié à Fresnay-sur-Sarthe (72), DPM assure le traitement nickel-chrome des pièces, pour l’usine Moulinex.

2006

DPM investit et met en service une nouvelle ligne de zingage sur zamak.

2012

Le temps de la reprise. FDAI SAS tourne une page d’histoire en reprenant DPM SAS, avec le soutien du CIC, d’OSEO, du Département de l’Orne et de la Région Basse-Normandie.
Dirigée par Michel Chappat (PDG), elle s’engage aujourd'hui pour un développement de sa capacité de production et de son action, avec un triple objectif de qualité, de protection de l’environnement et de sécurité.