Phosphatation manganèse

L’ADN de la phosphatation DPM

Prescription de finition, le phosphate met de l’huile dans les rouages.

Ses propriétés / à quoi ça sert ?

Essentiellement lubrifiant, ce traitement chimique d’aspect gris-noir protège vos pièces de la corrosion tout en décuplant leurs propriétés de glissement. Très polyvalent, il permet à la fois de limiter le potentiel d’échauffement, de prévenir des éventuels grippages, de favoriser les conditions de rodage et d’atténuer les bruits de fonctionnement. Et ce n’est pas tout ! La phosphatation favorise aussi l’adhérence de votre support avant application de peinture.

Le procédé de traitement / la recette DPM

Il s’agit d’un procédé chimique, réalisé par trempage dans une solution à base phosphate et de manganèse. C’est la porosité du phosphore qui permet d’améliorer le coefficient de frottement. Selon l’usage futur auquel vos pièces sont destinées, on optera pour une phosphatation huilée ou sèche.

à la base / quels substrats possibles ?

La phosphatation manganèse peut intervenir sur les bases suivantes :

  • acier
  • fonte
  • fer

Par exemple / made by DPM

Nous nous chargeons du traitement des axes et des engrenages de démarreur (phosphatation au tonneau), pour un effet lubrificateur.

Et avec ceci… /
nos prestations complémentaires